Monde 2030

Les progrès du développement de l’agenda 2030 et les objectifs de développement durable

Le programme de l’Agenda mondial, est un plan ambitieux pour atteindre le développement durable d’ici à 2030, avec 17 objectifs spécifiques adoptés par les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Il est détenu conjointement par le Forum économique mondial (WEF) et les Nations unies (ONU). Le rapport  du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a conclu que nous avions 12 ans pour limiter l’augmentation de la température mondiale à 2 degrés Celsius. Depuis lors, nous avons été témoins de températures record et de catastrophes naturelles dévastatrices. La bonne nouvelle est que nous avons pris des mesures importantes pour atteindre cet objectif. En 2015, nous avons atteint l’objectif ambitieux de limiter la hausse des températures à 1,5 degré Celsius. Nous avons encore un long chemin à parcourir, mais le 1er octobre 2016, les 195 pays du monde se sont engagés à travailler ensemble pour faire de 2030 « l’année de notre baptême de feu » pour maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5 degré Celsius.

Les objectifs mondiaux pour le développement durable, souvent appelés objectifs mondiaux ou ODD, sont un ensemble de 17 objectifs avec 169 cibles entre eux.

Au cours des huit dernières années, le monde a traversé l’effondrement financier, une grande dépression, et maintenant une guerre mondiale contre le réchauffement. Pourtant, rien de tout cela n’a semblé nous préparer pleinement à ce qui va bientôt arriver.

L’Agenda 2030 pour le développement durable jette les bases pour relever de nombreux défis mondiaux au cours des 15 prochaines années. Cet agenda est une invitation aux acteurs économiques, qui ont également un rôle à jouer dans la mise en œuvre des ODD, à repenser leurs manières de travailler, à construire un modèle de développement plus inclusif, et à mettre en place les mesures nécessaires pour les atteindre.

Les ODD sont l’occasion de repenser la manière dont les entreprises se développent, produisent et consomment. Ils sont donc une source d’inspiration, mais aussi de défi, pour bâtir des entreprises durables, innovantes et inclusives.

          Les objectifs peuvent se résumer ainsi :

  • Mettre fin à la faim : ce qui devrait nécessiter des améliorations dans les domaines de l’agriculture, de la nutrition et de la pêche.
  • Assurer une vie saine et promouvoir le bien-être de tous : prévois une couverture sanitaire universelle, l’amélioration de la santé maternelle et infantile et l’accès aux services de planification familiale.
  • Assurer l’accès à une énergie abordable, fiable, durable et moderne pour tous
  • Amélioration des conditions d’emploi et croissance économique soutenue, inclusive et durable, l’emploi et un travail décent pour tous
  •  Éducation de qualité : une éducation abordable, accessible et de qualité pour tous, de la petite enfance à l’enseignement supérieur
  • Égalité des sexes : prévois l’égalité des chances pour les femmes, y compris l’égalité de rémunération pour un travail égal
  • Industrie, innovation et infrastructures : l’industrie, l’innovation et les infrastructures, appelle à une industrialisation et une urbanisation inclusive et durable, à des infrastructures durables et résilientes, à des innovations qui réduiront les émissions responsables du réchauffement de la planète et à l’accès universel à une énergie propre et abordable.
  • Une planète durable : promouvoir une consommation et une production durables, à réduire les déchets et à gérer durablement les forêts et les paysages
  • Paix, justice et institutions fortes : appelle à la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, à l’accès à la justice pour tous, et à la mise en place de systèmes de justice efficaces et responsables. à des innovations qui réduiront les émissions responsables du réchauffement de la planète et à l’accès universel à une énergie propre et abordable.
  • Vie aquatique : conserver ces zones et leurs ressources pour assurer leur durabilité et leur biodiversité, face aux activités humaines directes (surpêche) et leurs effets indirects (pollution)
  • Pas de pauvreté : mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde d’ici à 2030
  • Consommation et production responsable : Modifier nos comportements de production ou de consommation. « Faire plus et mieux avec moins », pour reprendre la formule extraite de l’intitulé de l’ODD par l’ONU, est ainsi l’enjeu principal de cet ODD.

 

  • Eau propre et assainissement : pouvoir accéder à l’eau, aux services d’assainissement et d’hygiène
  • Vie terrestre : préserver les écosystèmes terrestres, en luttant contre la déforestation, la désertification et la dégradation des terres
  • Partenariats pour la réalisation des objectifs : partenariats multipartites pour tirer parti des interconnexions entre les ODD.
  • Lutte contre les changements climatiques : réduire les émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique et prévenir les conséquences naturelles engendrées par le réchauffement climatique
  • Énergie propre et d’un coût abordable : garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables, modernes, à un coût abordable

Qui est en charge du suivi et de l’implémentation de l’Agenda 2030 incluant les objectifs de développement durable ?

Le monde est à un tournant, et certains pays prennent déjà les devants. Les dirigeants mondiaux ont adopté le Programme 2030 pour le développement durable, s’engageant à atteindre 17 objectifs de l’ODD pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous les peuples jouissent de la paix et de la prospérité.

En janvier 2016, ils ont adopté le Programme d’action d’Addis-Abeba, qui s’appuie sur le Programme 2030. Le Programme d’action d’Addis-Abeba a établi un ensemble ambitieux de principes de « partenariat mondial » autour des partenaires des secteurs public et privé pourraient travailler ensemble pour atteindre les ODD.

Le programme d’action d’Addis-Abeba comprend une série d’objectifs chiffrés pour les années 2018 à 2030.